Loi du 6 août 2019 : 2 ans après…

C’est pas la fête ! Depuis deux ans, les agents subissent les mesures de la Loi de transformation de la Fonction publique : augmentation du temps de travail avec l’application des 1607 heures, limitation du droit de grève, recours accrus aux emplois précaires, contrats à durée déterminée de six ans, fusion des instances CT et CHSCT, pertes de compétence et de transparence pour les CAP, n’en jetez plus !

Tous les syndicats ont voté CONTRE cette loi.

L’UNSA a sans relâche bataillé pour obtenir des avancées dans l’intérêt des agents.

La Loi a également intégré des points plus positifs pour les agents :

  • Le Conseiller syndical,
  • Prime de précarité,
  • La négociation collective,
  • La Lutte contre les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes",
  • Formation des agents contractuels,
  • L’accompagnement du handicap, …

Nos collectivités mettront en œuvres ces avancés si nos syndicats sont autour de la table pour les négocier !

Plus que jamais, pour faire face aux atteintes répétées des droits des agents qui assurent le service public, dont la crise sanitaire a révélé à ceux qui en doutaient la nécessité, vous avez besoin de syndicats forts pour négocier des contreparties à votre engagement et au recul de vos droits !

L’UNSA est là pour vous !

Le premier accord négocié et signé par l’UNSA au niveau national porte sur le Télétravail.

Localement ces accords doivent être signés par la majorité des syndicats de la collectivité pour créer de nouvelles obligations pour nos employeurs.

Sans organisation syndicale, pas d’accord possible ! L’heure n’est plus à la politique de la chaise vide.

Sur le terrain, les syndicats UNSA négocient au mieux l’application de cette Loi. Le dialogue social n’est pas toujours facile et notre fédération apportera plus que jamais, son expertise et son soutien aux syndicats locaux.

Références :
https://www.unsa-territoriaux.org/n…

https://www.unsa-fp.org/article/L-a…

https://www.fonction-publique.gouv….