Rémunération des contractuels

Le gouvernement encourage le recrutement des contractuels dans la fonction publique territoriale où ils représentent déjà plus du quart des effectifs des agents territoriaux.

L’UNSA demande un droit minimal

Il s’agit d’agents sans réel statut ni convention collective, et les droits reconnus aux contractuels sont réduits. Certains sont en CDD de courte durée, d’autres sont renouvelés plusieurs années jusqu’à obtenir un CDI mais sur des indices de rémunération qui ne changent pas !

Les dispositions réglementaires imposent le principe de l’évaluation professionnelle, mais aussi de la revalorisation des contrats au moins une fois tous les trois ans, sans en définir le minimum. Au final, beaucoup de contractuels bénéficiant d’une durée de contrats successifs supérieure à trois ans ne perçoivent pas d’augmentation de rémunération alors que leurs évaluations professionnelles sont très satisfaisantes !

L’UNSA Territoriaux a fait interroger la Ministre chargée de la Fonction publique, par l’intermédiaire de Régis Juanico, député, pour qu’une règle nationale vienne régler cette anomalie.

Retrouvez la question posée par l’UNSA Territoriaux